La consommation éco-responsable à portée de main

Isolation écologique des combles

Si vous souhaitez réduire l’empreinte écologique de votre habitation, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez notamment opter pour un équipement de chauffage écologique. Seulement, ce dernier ne sera pleinement efficace qu’à la condition que votre maison ou votre appartement soit correctement isolé. La chaleur produite dans le logement peut notamment s’échapper par les murs ou la toiture. Suivez notre guide de présentation de l’isolation écologique des combles pour comprendre comment vous pouvez améliorer les performances énergétiques de votre logement à moindre coût.

Isolation écologique des combles

Les solutions d’isolation des combles

Situés entre le dernier étage et la toiture, les combles sont susceptibles de laisser s’échapper la chaleur en hiver. L’air chauffé à l’intérieur monte par effet de convection et ressort par le haut du logement. Il peut également être perdu par conduction en entrant en contact avec une surface froide.

En été, c’est le phénomène inverse qui se produit. Une toiture mal isolée laisse passer la chaleur apportée par le rayonnement solaire. Alors que vous recherchez la fraîcheur à l’intérieur de votre logement, la température peut rapidement grimper…

Les fautifs ? Les combles !

Il est recommandé d’isoler les combles pour empêcher la fuite de chaleur en hiver ou la pénétration de celle-ci en été. L’opération d’isolation écologique des combles consiste à placer un isolant de qualité, donc très peu conducteur, dans le but d’empêcher le passage des calories depuis l’intérieur vers l’extérieur (ou inversement).

La technique appliquée dépendra de différents critères :

  • La nature et l’état de la maison ou de l’appartement ;
  • De la nature des combles qui peuvent être perdus ou aménagés ou techniquement aménageables ;
  • De l’état de l’isolant existant le cas échéant.

L’isolation des combles permet d’agir sur les déperditions de chaleur et plus globalement sur les échanges thermiques avec des pertes qui peuvent être surfaciques, par ponts thermiques ou par renouvellement d’air.

Isolation du plancher des combles

Le plus souvent lorsque les combles sont perdus, on réalise une isolation du plancher desdits combles. Dans ce cas, la grande majorité des travaux se réalise via une isolation par soufflage d’un isolant en vrac. Les isolants en vrac le plus souvent utilisés sont la laine de verre, la ouate de cellulose ou la laine de roche. Mais des isolants en rouleaux ou panneaux peuvent également être utilisés selon l’accessibilité des combles et la configuration de la charpente.

Certains travaux connexes peuvent être à prévoir en parallèle de l’isolation écologique du plancher des combles. Ce seront par exemple la dépose d’un précédent isolant, des modifications de l’installation électrique ou la pose d’une membrane d’étanchéité.

Suite aux travaux d’isolation, il sera indispensable de procéder à l’adaptation des systèmes de chauffage en fonction des nouveaux besoins.

Isolation de la toiture sous rampants

Après l’isolation du plancher des combles, celle de la toiture sous rampants est la deuxième solution d’isolation la plus pratiquée. Elle intervient lorsque les combles sont déjà aménagés ou si vous souhaitez profiter des travaux pour les aménager et les utiliser et que l’isolation doit donc se situer au point le plus haut.

Plus onéreuse que la méthode précédente, l’isolation de la toiture sous rampants autorise néanmoins un plus grand choix parmi les matériaux isolants. Pour limiter les ponts thermiques, il sera nécessaire d’appliquer une couche d’isolant complémentaire sous chevrons. Cette dernière viendra en renfort de la première couche dans le but d’assurer une continuité de l’isolant sur l’ensemble du rampant. Là aussi, il faudra prévoir des travaux associés et les inclure dans votre budget.

Liste des matériaux isolants écologiques pour la toiture

Qu’il s’agisse de l’isolation des combles perdus ou de l’isolation des rampants, un grand nombre de matériaux sont adaptés.

Isolants d’origine minérale
Laine de verre En rouleaux
Laine de roche En rouleaux
Isolants d’origine végétale
Fibre de bois En panneaux souples ou en panneaux denses
Ouate de cellulose En vrac ou en panneaux
Liège En vrac ou en panneaux
Laine de chanvre En vrac ou en panneaux
Chènevotte Uniquement en vrac
Laine de lin En rouleaux ou en panneaux
Isolant d’origine animale
Laine de mouton En rouleaux ou en panneaux

À lire également :