Les énergies renouvelables sont des énergies qui sont inépuisables et disponibles en grande quantité. On retrouve différentes formes d’énergie : l’énergie solaire, l’énergie éolienne, l’énergie hydraulique, la biomasse et la géothermie. Toutes ces énergies participent à la lutte contre le réchauffement climatique et le développement de l’effet de serre. Contrairement aux énergies non renouvelables que sont les énergies fossiles (gaz, pétrole, charbon), toutes ces solutions participent à une meilleure protection de l’environnement. Voici un panorama complet de toutes les énergies renouvelables.

Energie solaire photovoltaïque et éolienne

L’énergie solaire photovoltaïque ou thermique

Commençons notre tour d’horizon des énergies renouvelables avec une présentation de l’énergie tirée des rayons du soleil. Bien que tous les pays ne bénéficient pas du même ensoleillement, le solaire permet de répondre à de nombreux besoins et constitue un élément clé dans le paysage des énergies renouvelables. Comme son nom l’indique, l’énergie solaire est une énergie obtenue à partir des rayons du soleil. On distingue deux types d’énergies : l’énergie solaire thermique et l’énergie photovoltaïque.

On parle d’énergie solaire thermique lorsque l’on récupère la chaleur du rayonnement du soleil. Cette chaleur est utilisée pour la production d’eau chaude sanitaire ou alimenter un système de chauffage (individuel ou collectif).

L’énergie solaire photovoltaïque désigne l’énergie issue de la captation des rayons du soleil pour produire de l’électricité. Les panneaux photovoltaïques peuvent être utilisés pour une production d’énergie renouvelable domestique ou pour générer une énergie solaire à grande échelle (milieux industriels, agricoles).

L’énergie éolienne

L’énergie éolienne est issue de l’énergie cinétique du vent. Descendante des moulins à vent, l’éolienne produit une énergie renouvelable lorsque le vent souffle. L’électricité verte produite est exploitée sur place ou bien envoyée dans un système de distribution. Cette technologie est en général réservée aux grandes installations. Les éoliennes peuvent être mises en place sur terre (onshore) ou bien en pleine mer (offshore).

L’énergie hydraulique

L’énergie hydraulique est une énergie qui est obtenue à partir de l’exploitation de l’eau. Elle est utilisée pour produire de l’électricité. On distingue six catégories d’énergie hydraulique :

  • Les barrages hydroélectriques qui vont capter la vapeur d’eau pour fournir de l’électricité.
  • L’énergie marémotrice qui va récupérer l’énergie produite par les différences de niveau d’eau et par les courants provenant des marées.
  • L’énergie hydrolienne qui exploite l’énergie produite par les courants marins.
  • L’énergie houlomotrice qui récupère l’énergie cinétique des vagues et de la houle.
  • L’énergie thermique qui peut être tirée de la différence de température entre les eaux profondes et les eaux en surface.
  • L’énergie osmotique qui est produite en mélangeant de l’eau douce avec de l’eau de mer.

L’énergie biomasse

La biomasse est une autre forme d’énergie renouvelable. La biomasse (matière organique d’origine végétale ou animale) peut être transformée en source d’électricité, de chaleur servir à produire des carburants. Elle s’obtient grâce à différentes techniques que sont la combustion, la gazéification, la pyrolyse ou bien la méthanisation.

La géothermie

La géothermie est une énergie renouvelable qui est obtenue à partir de l’énergie présente dans le sol. Le principe est simple : récupérer la chaleur provenant de la Terre qui est produite par la radioactivité présente dans le noyau et la croûte terrestre. Cette énergie renouvelable est exploitée pour la production d’électricité ou pour chauffer. Son usage va dépendre de la profondeur à laquelle elle est puisée :

  • La géothermie profonde à 2 500 mètres pour une température comprise entre 25° et 150 °C sert à produire de l’électricité.
  • La géothermie moyenne dans les gisements d’eau notamment de 30 à 150 °C permet d’alimenter les réseaux de chaleur urbains.
  • La géothermie à très basse énergie, comprise entre 10 et 100 mètres de profondeur et inférieure à 30 °C, est exploitée par les pompes à chaleur (eau chaude sanitaire et chauffage/climatisation).

La géothermie est une énergie renouvelable très écologique nécessitant toutefois selon les cas des travaux de grande envergure (forage).

À lire également :

Retour en haut