La basket eco responsable, une alternative fiable aux modèles traditionnels ?

Chaussures de sport, tennis, « sneakers », la basket se retrouve sous un grand nombre de dénominations. Quelle qu’elle soit, celle-ci est désormais un vêtement eco responsable largement adopté par une très grande majorité de la population. Les grandes marques notamment, commercialisent des modèles gravitant autour d’une centaine d’euros en moyenne et au succès phénoménal. En 2019, les baskets représentaient à elles seules 47% du marché des chaussures ! Mais dans quel cadre sont produites les baskets à l’heure actuelle ? Comment être sûr de ne pas contribuer, via votre achat, à maintenir des chaînes de production néfastes pour l’environnement et les populations ? Dans cet article, nous en apprendrons plus sur la réalité du marché actuelle et sur l’alternative la plus fiable à la chaussure de sport traditionnelle : la basket eco responsable.

basket eco responsable

Point de vue du marché de la chaussure de sport

L’impact négatif de l’industrie textile sur l’environnement n’est plus à prouver, et le domaine de la basket ne fait malheureusement pas exception. A l’heure actuelle, on estime à environ 34 millions le nombre de paires produites chaque jour. Le premier impact de cette production massive, ce sont bien évidemment les émissions de CO2 que l’activité génère. En 2018, ces émissions correspondaient déjà à plus de 450 000 allers-retours Paris – New York en avion par jour et à environ 174 millions de tonnes de CO2 émises dans l’atmosphère sur une année. Et ces chiffres déjà substantiels concernent seulement une infime partie du marché du textile actuel ! Ces émissions sont dues, pour la plupart, au processus d’extraction et de fabrication de la chaussure, de nombreuses micro-étapes successives étant souvent nécessaires sur une machinerie différente à chaque fois. Bien entendu, soulignons également qu’une grande partie du volume de baskets produites provient encore aujourd’hui d’Asie. Les émissions de gaz nocifs liées au transport de ces baskets vers leur lieu de commercialisation sont donc loin de faire pencher la balance du bon côté. C’est sans parler des conditions sociales dans lesquelles les baskets sont généralement produites.

L’autre impact négatif de la basket telle qu’on la connaît se mesure à travers ses matériaux constitutifs. Les plus répandus ? Coton, cuir ou encore caoutchouc, dont les procédés de culture ou d’extraction se situent actuellement parmi les plus polluants au monde ! A titre d’exemple, il faut environ 10 000 L d’eau pour produire 1 kg de coton. A l’heure où les ressources terrestres en eau douce s’amenuisent à vue d’œil, il convient d’être particulièrement vigilant. C’est sans compter l’impact des multiples solvants chimiques et teintures utilisés dans la création de la basket, dont les résidus toxiques sont souvent rejetés dans les cours d’eau des régions qui les manipulent…

Finalement, le constat est bien sombre lorsque l’on prend le temps de se renseigner sur l’impact environnemental de nos chaussures. Heureusement, il est possible d’agir à votre échelle, tout simplement en orientant votre choix vers des baskets dites « éco-responsables ». Ci-dessous, le point.

Qu’est-ce qu’une basket éco-responsable ?

A la réponse : « pourquoi une basket éco-responsable ? », nous répondrons tout simplement : pour permettre de limiter les travers cités ci-dessus. La basket est dite « éco-responsable » lorsque son cycle de vie (depuis l’extraction de la matière première jusqu’à l’étalage) est respectueux de l’environnement et des populations.

Il s’agit en d’autres termes d’une basket « écolo », conçue, fabriquée et commercialisée en conscience, par tous les acteurs de la chaîne et ce, quel que soit le pays duquel elle provienne. Une basket eco responsable peut tout à fait provenir de pays défavorisés ou sous-développés, si tant est que les conditions de production sur place soient éthiques et respectueuses de l’environnement. C’est d’ailleurs le cas pour les produits issus du commerce équitable, pour la plupart provenant d’Afrique de l’Ouest ou encore d’Amérique du Sud. Bien entendu, l’impact carbone généré par un transport depuis ces zones est fortement élevé. Mais il ne s’agit pas là du seul critère à prendre en compte, vous l’aurez compris.

Une chaussure éco-responsable, c’est aussi fiable qu’une chaussure classique ?

Il est cohérent de se poser la question puisque la basket éco-responsable est caractérisée par un choix différent de matériaux. Ceux-ci sont respectueux de l’environnement, mais sont-ils aussi confortables et solides pour un usage quotidien ? Il ne s’agit pas de jeter son argent par les fenêtres « juste » pour effectuer un achat éco-responsable. Heureusement, il est de l’intérêt des marques de proposer un produit le plus fiable possible pour contribuer à le démocratiser. Les matériaux utilisés pour les baskets éco-responsables sont généralement recyclés mais conservent leurs propriétés initiales. C’est le cas pour le caoutchouc recyclé, par exemple. Parmi les autres matériaux plébiscités par la filière éco-responsable, le coton BIO. Celui-ci est similaire au coton traditionnel mais cultivé selon un processus plus éco-conscient, voilà tout. Enfin, les fibres végétales font leur grand retour et côtoient le liège ou encore la mousse d’algues. Enfin, le cuir n’est pas absent de la basket éco-responsable bien au contraire. Celui-ci est plutôt différemment tanné, de façon végétale (par opposition au tannage au chrome). D’autres types de cuir se retrouvent même actuellement dans quelques étalages comme le cuir de champignon (originaire d’Italie, aux propriétés « respirantes » et biodégradable) ou encore le cuir d’hévéa.

La basket éco-responsable coûte-t-elle plus chère qu’une paire classique ?

Voilà une autre bonne nouvelle en matière de basket éco responsable ! Pour une fois en matière de produits éco-responsables, le prix se trouve ne pas être un élément réellement bloquant. Et oui : les produits éco-responsables sont souvent plus onéreux que les produits classiques. Mais en matière de basket, ces tarifs sont déjà (pour la plupart) exorbitants sur le marché actuel. Bien entendu, il est possible de trouver des baskets classiques pour une trentaine d’euros, mais celles-ci sont généralement d’une qualité moindre. Alors, quel choix allez-vous faire ?

Commencer à consommer des baskets éco-responsables constitue un grand pas dans le cadre de votre démarche éco-citoyenne et une porte d’entrée idéale pour une consommation responsable à plus large échelle. Il vous suffit, comme pour un achat traditionnel, de comparer les modèles et de vous laisser séduire par le style ! Votre garde-robe (et la planète) vous diront merci.

A lire également : 

Retour en haut